HINS – Blog mode sport femme : running, fitness, lifestyle

Bien-être Archive

Mercredi

23

juillet 2014

24

COMMENTS

Le jour où j’ai arrêté de fumer

Written by , Posted in Bien-être, Lifestyle

Je ne l’ai jamais dit sur le blog et je pense que cette information va en surprendre plus d’une…

Je suis une ancienne fumeuse.

Je vous avais déjà expliqué qu’il y a 3 ans, j’avais une très mauvaise hygiène de vie : junk-food, inactivité physique, soirées arrosées, manque de sommeil… Et à cette liste de la mort, vous pouvez ajouter la cigarette. Aujourd’hui, vous le savez, j’ai complètement changé mon mode de vie, j’ai arrêté de faire du mal à mon corps et je me félicite encore tous les jours d’avoir eu ce déclic.

Alors dans cet article, je vais vous raconter comment j’ai réussi progressivement à me débarrasser de la cigarette dans ma vie. Peut-être qu’encore une fois, mon expérience pourra en aider plus d’une ici et ainsi vous prouver que tout est possible tant que la volonté est là :)

Ma première cigarette

J’ai commencé très bêtement comme la plupart des fumeurs. C’était l’époque du lycée, on te propose une cigarette, tu essayes, tu trouves ça DEGUEULASSE mais tu ne sais pas vraiment pourquoi, tu recommences.

Et puis le jour où tu achètes ton premier paquet de clopes, là tu es foutue. J’ai donc été foutue à l’âge de 17 ans, l’année où je passais mon bac. Avec les copines, on trouvait ça « cool » de fumer et on pensait que ça nous rendait intéressantes (oui on peut être très con quand on est jeune). C’était également l’époque où l’on pouvait fumer dans les lieux publics et les bars et boîtes de nuit, on était donc confronté plus souvent à la cigarette,  ce qui n’arrangeait pas non plus ma situation.

C’est donc à cette époque que j’ai commencé petit à petit à devenir dépendante de la cigarette.

Mon profil de fumeuse

Je n’ai jamais été une « grosse » fumeuse, je fumais en moyenne une dizaine de cigarettes par jour. Donc oui vous allez me dire c’est beaucoup, mais quand on compare ce chiffre à d’autres fumeurs qui fument entre 1 et 3 paquets par jour, ce n’est pas énorme.

Je faisais partie de ces fumeurs qui pouvaient se passer de la cigarette  dans certaines situations. Par exemple, je ne fumais jamais le matin au réveil.  Quand j’étais coincée avec ma famille qui n’était pas au courant que je fume, je ne tentais pas des missions suicides pour aller fumer en cachette. S’il faisait -10 degrés dehors, je ne me risquais pas non plus la pneumonie pour une cigarette. J’arrivais à m’en passer dans certaines situations. Mais il n’en reste pas moins que j’étais dépendante : dès que j’avais la moindre pause à la fac, lors de mes boulots étudiants ou lors de mes stages, il fallait que je sorte fumer une cigarette. Quand j’attendais quelqu’un lors d’un rendez-vous, il fallait que je fume une cigarette. Si mon trajet faisait plus de 10mn à pied, il fallait que je m’allume une cigarette sur la route. Je n’irai pas jusque dire que la clope régissait ma vie, mais presque.

Je savais que fumer était mauvais pour la santé, d’ailleurs tous les fumeurs le savent mais tous les fumeurs s’en foutent. On croit souvent qu’on a toute la vie devant nous et que les cancers, ça n’arrive qu’aux autres. Et bien, je faisais malheureusement partie de ces cons gens, les messages sur les paquets de clopes et les campagnes de prévention n’avaient aucun effet sur moi. Question financière, je fumais environ 3 paquets par semaine,  donc  je n’avais pas l’impression de me ruiner.

De l’âge de 17 à 23 ans, je n’ai jamais ressenti l’envie d’arrêter de fumer. J’étais jeune, insouciante, j’aimais fumer et je ne voyais pas l’intérêt d’arrêter. Bien sûr mon fiancé et mes amis non fumeurs voyaient très bien quel était l’intérêt pour moi d’arrêter de fumer, mais je ne les écoutais pas, et encore moins mes parents.

Le déclic

Puis comme vous le savez, à l’âge de 23 ans, j’ai décidé de perdre du poids. J’ai donc complètement changé mon mode de vie : je me suis mise au sport et j’ai suivi un rééquilibrage alimentaire. Et puis progressivement, sans réellement m’en rendre compte, j’ai commencé à réduire ma consommation de cigarettes. Ba oui, vous avez envie vous de fumer une clope avant d’aller courir ? Normalement non, et vous avez encore moins envie après un effort. C’est donc grâce au sport, que j’ai commencé à réduire le tabac.

Parallèlement à cela, je travaillais en alternance en entreprise. Aucun de mes collègues ne fumait. Je n’avais donc pas envie de me retrouver toute seule à prendre mes pauses pour fumer une cigarette, donc je ne fumais pas non plus. Et progressivement, je suis passée de 3 paquets de cigarettes par semaine, à 2 paquets, 1 paquet, puis une dizaine de cigarettes.

Un arrêt progressif

Je ne m’en suis même pas rendue compte tellement cela me paraissait naturel. Le fait de reprendre ma santé et mon corps en main me donnait l’envie d’arrêter tout ce qui était nocif pour moi. Je sentais également que mes performances en course à pied s’amélioraient.

Et quand l’envie de fumer se faisait ressentir, je prenais un thé, je mangeais des fruits ou des légumes crus. C’est pour cela également que je n’ai pas pris de poids, contrairement à beaucoup de personnes qui remplacent la cigarette par de mauvais grignotages.

Il y avait juste un moment où je n’arrivais pas à me passer de la cigarette : dès que je sortais boire un verre avec mes amis fumeurs. C’était vraiment difficile, du coup je m’autorisais quelques cigarettes.

Pendant donc environ 2 ans, je suis passée de « moyenne » fumeuse à « petite » fumeuse, j’arrivais à me passer de la cigarette la semaine et je me limitais à quelques cigarettes le week-end quand je sortais avec mes amis.

Quand j’ai lancé le blog en septembre 2013, j’étais encore une « très petite fumeuse ». Je ne l’avais jamais dit sur le blog, car forcément ça ne collait pas avec l’étiquette « blogueuse healthy ». Mais je m’étais promis que si HINS fonctionnait et que j’arrivais à attirer un lectorat fidèle, j’arrêtais la cigarette.

Au fil des mois, j’ai vu l’engouement grandir autour de mon blog. Je m’étais faite une promesse et il fallait que je la tienne. Le 1er janvier 2014, j’ai donc décidé d’arrêter définitivement la cigarette.

Le sevrage

C’est toujours difficile de ne pas être tentée par quelque chose quand on sait qu’il nous est désormais interdit.

Pendant les premières semaines, j’ai donc évité de sortir avec mes amis fumeurs pour ne pas être tentée. J’évitais également les endroits à « risques » tels que les bars ou les terrasses.

Le sport a énormément aidé pendant cette période de sevrage.  Je suis allée plus loin dans mes entraînements, j’ai augmenté leur intensité (notamment grâce à mon entraînement We Own The Night). Je sentais déjà physiquement qu’il y avait une réelle différence.

Aujourd’hui, cela fait presque 7 mois que j’ai arrêté la cigarette. J’ai survécu sans cigarettes aux soirées, aux vacances, à la plage, aux terrasses ensoleillées, aux repas copieux, aux pauses cafés. BREF j’ai survécu à tout ça et je me rends donc compte aujourd’hui que la clope était complètement inutile dans ma vie. Commencer la cigarette a été la plus grande connerie que j’ai pu faire dans ma vie. Ça rend accroc en moins de 2 alors qu’on peut mettre des années pour s’en défaire (et sans forcément y arriver).

Je pense qu’il est encore trop tôt pour que je puisse dire que je me suis débarrassée définitivement de la cigarette. Même des années plus tard, on n’est jamais à l’abri d’une récidive.

Mais une chose est sûre : je n’ai aucunement envie de retomber dedans. Quand je vois les bienfaits qu’a eu l’arrêt de la cigarette sur ma santé, mon apparence et mes performances sportives, je me dis que ça en vaut réellement la peine. Mais je ne vous cache pas qu’à certains moments, notamment en soirée, c’est toujours tentant et on ressent toujours un petit manque. Donc le truc, c’est tout simplement de ne JAMAIS commencer ! C’est la chose la plus conne qu’on puisse faire. C’est tellement difficile de s’en débarrasser, surtout quand on est un gros fumeur depuis plusieurs années. Mais sachez que faire du sport et avoir une hygiène de vie saine peut énormément  aider à réduire voire arrêter sa consommation de tabac, j’en suis la preuve vivante.

Pour finir,  je souhaite rassurer les fumeuses qui me lisent et qui souhaitent arrêter : une fois qu’on a LE déclic et LA volonté , on est tout à fait capable se débarrasser de ce poison :)

Y-a-t-il des fumeuses qui me lisent et qui souhaitent arrêter ? Ou peut-être des anciennes fumeuses ? N’hésitez pas à partager votre expérience !

Mercredi

28

mai 2014

15

COMMENTS

Choisir ses vêtements de sport selon sa morphologie

Written by , Posted in Bien-être, Fitness, Musculation, Running, Sports

J’ai souvent dit sur le blog que lorsque l’on débutait le sport, il était important de porter des vêtements dans lesquels on se sentait bien et belle.  Plus facile à dire qu’à faire me direz-vous.  Il y a plus de 2 ans, lorsque j’avais 12 kilos en plus, je me souviens avoir essayé un mini short et je m’étais dit NO WAY, je ne peux pas porter ça en public.

En effet, la plupart d’entre nous, nous ne sommes pas satisfaites à 100% de notre corps. Ce n’est donc pas toujours évident de trouver des vêtements de sport dans lesquels on se sent bien ET qui sont adaptés à notre silhouette. Parce que oui, selon notre morphologie, nous ne pouvons pas toujours tout nous permettre.  Bien sûr,  une fille aux proportions « idéales »  pourra à peu près se permettre tout ce qui lui fait envie. Alors oui, c’est injuste mais c’est la vie j’ai envie de dire ! MAIS je vous rassure, tout n’est pas perdu ! Les marques de sport sont de plus en plus créatives et propose un choix de vêtements de plus en plus large pour nous aider à choisir des vêtements correspondants à notre morphologie :)

Je vous ai donc préparé une liste non exhaustive de ces petites choses qui peuvent nous déplaire sur notre corps et qui pour certaines peuvent être un véritable complexe. Et la bonne nouvelle, c’est que je vous conseille sur ce qu’il faut porter ET ne pas porter quand on est concerné par la situation :)

Je tiens également à préciser que je ne considère pas les points qui vont suivre comme des défauts qu’il faut absolument corriger ou cacher. J’essaie juste de donner des conseils et astuces pour les personnes qui souhaitent se sentir mieux dans leurs corps quand elles sont en tenue de sport. Vous pouvez bien entendu être concernée par une ou plusieurs des situations suivantes sans pour autant que cela soit une source de complexe ou que cela vous gêne dans le choix de vos vêtements :)

1.       La graisse abdominale ou le petit « bidon »

Ce n’est pas toujours facile de dissimuler son petit bidon quand on fait du sport. Il est vrai que 80% de l’offre des t-shirts/tops des marques de sport est composé de hauts très près du corps. Alors comment faire pour donner l’illusion d’un ventre plat ?

DON’T (à éviter)

Ce qu’il faut absolument éviter quand on a du ventre, c’est dans un premier temps les pantalons/shorts tailles basses. En effet,  ils vont vous serrer la taille et ainsi accentuer votre graisse abdominale en la faisant ressortir. Préférez les leggings taille haute qui vont « aplatir » le ventre (mais pas trop hein, il faut quand même que vous puissiez respirer !). Bien entendu, les tops en lycra ultra moulant, VOUS OUBLIEZ ! Cela ne fera qu’accentuer votre graisse et fera paraître votre  bidon plus gros qu’il ne l’est réellement ! Inutile également de vous dire que le crop top est à oublier !

DO (recommandé)

Préférez les tops légèrement plus amples et si vous pratiquez une activité douce, optez pour un  top en coton. Attention cependant à ne pas choisir un top trop loose ou trop court, cela pourrait avoir l’effet recherché opposé ! Les tops resserrés en dessous de la taille peuvent être également une bonne alternative pour dissimuler son ventre

Sélection 

1125372036_1_1_3Top Oysho

top pumaTop Puma

 2.       La culotte de cheval

Malheureusement, nous les femmes, nous stockons en premier lieu au niveau des fesses, cuisses et hanches. Mais heureusement avec une bonne hygiène de vie et des exercices CIBLES, on peut en venir à bout (si si je vous assure). En attendant, on peut  aussi la dissimuler en choisissant les bons vêtements !

DON’T 

Même si c’est super joli, les leggings imprimés sont à proscrire lorsque l’on veut faire passer ses cuisses/fesses inaperçues, en effet, les imprimés ont tendance à nous « élargir » plutôt que de nous affiner.  Cela ne sert à rien également d’essayer de « cacher » vos fesses en nouant un pull autour de la taille, cela ne fera qu’attirer l’attention sur vous et donnera justement le sentiment que vous n’assumez pas vos formes.

DO 

Les jupes s’avèrent être le vêtement idéal  lorsque l’on veut dissimuler une culotte de cheval. Il faut cependant veiller à bien la choisir non moulante. Les shorts non moulants peuvent être également être une bonne alternative. Si vous n’avez pas envie de montrer vos gambettes, vous pouvez également opter pour le sarouel resserré au niveau des chevilles.

Sélection produits

jupe adidasJupe Adidas

short largeShort Nike

23073006_90

Sarouel Mango

 3.       La cellulite

Ca c’est le souci number ONE pour 90% des femmes.  C’est d’ailleurs ce qui m’a le plus complexé quand j’ai commencé le sport, je n’osais pas me mettre en short car je trouvais l’aspect de ma peau vraiment disgracieux ! Et déjà à l’époque, j’avais mis au point quelques techniques pour la faire passer inaperçue :

DON’T 

Si vous ne souhaitez pas attirer l’attention sur vos capitons, il va falloir proscrire les shorts trop courts et trop moulants. Il faudra également éviter les leggings fins près du corps et de couleur claire (comme le gris, couleur chair…) qui ne feront que ressortir votre cellulite.

DO

Même si vous avez de la cellulite, vous pouvez porter des shorts ! Ce serait quand même dommage de passer à côté d’un tel plaisir ! Préférez les plutôt larges et pas trop courts. Vous pouvez également opter pour une jupette ou un mini short en veillant à porter un corsaire ou capri en-dessous ! Et bien sûr vous pouvez également opter pour l’option capri seul !

Sélection produits

 

short nikeShort Nike

corsaire jupe

Corsaire- Jupe Asics

 

4.       La forte poitrine

Cela concerne forcément beaucoup moins de femmes que les 3 précédents points (et est moins souvent à l’origine d’un complexe), mais il faut quand même reconnaître que les femmes à petites poitrines ont moins à se prendre la tête pour le sport que les femmes à grosses poitrines.

DON’T 

Personnellement, je suis concernée par ce point donc quand  je fais du sport, ma règle numéro 1 est d’essayer de ne pas trop attirer l’attention sur ma poitrine. Donc au niveau du maintien, toutes les brassières à faible soutien (je pense surtout aux brassières à fines bretelles) ON OUBLIE. Inutile également de vous préciser que le soutien-gorge est BANNI. Evitez également les t-shirts ras de cou ou en col V trop profond qui ne font qu’attirer l’attention sur votre poitrine.

DO 

Les débardeurs à grosses bretelles sont la meilleure option lorsque l’on ne veut pas trop attirer l’attention sur sa poitrine. Le mieux c’est de choisir une encolure qui laisse entrevoir votre brassière, ce qui donnera un effet de double décolleté et fera paraître votre poitrine moins volumineuse qu’elle ne l’est réellement.  Le t-shirt à grande encolure ronde peut également être une bonne alternative.

Sélection produitst-shirt nike

T-shirt Nike

debardeur adidasTop Adidas 

Maintenant que vous avez bien défini quels seraient les vêtements les mieux adaptés à votre morphologie,  n’oubliez pas le plus important lorsque vous choisirez votre tenue complète : vos atouts physiques. Parce que oui, même si on n’est pas toujours satisfaite de toutes les parties de notre corps, on a forcément des parties qui nous plaisent et dont on est fière, et là il ne faut pas hésiter à les mettre en avant !

Par exemple : vous n’êtes pas satisfaites de vos jambes car vous les trouvez trop charnues MAIS vous êtes fière de votre ventre plat et dessiné.  Optez alors pour un legging noir qui va galber et affiner vos jambes et osez la brassière ou le crop top pour montrer vos abdominaux durement acquis !

Voilà les filles, vous avez toutes les cartes en main désormais pour trouver LA tenue dans laquelle vous vous sentirez belle. Rappelez-vous également que lorsque vous choisissez vos vêtements, il faut avant tout être dans une démarche positive : l’idée ce n’est pas de « cacher » par tous les moyens ces parties de votre corps qui vous déplaisent mais plutôt de souligner celles qui vous plaisent :)

 

Mardi

19

novembre 2013

56

COMMENTS

Comment j’ai perdu 12 kilos miraculeusement

Written by , Posted in Alimentation, Bien-être, Lifestyle

 

AVANT APRESUn matin je me suis réveillée, et à ma grande surprise, tous mes kilos superflus s’étaient envolés ! Sans faire de sport et en continuant de manger des snikers, j’ai perdu 12 kilos en quelques mois ! Incroyable non ? Je n’ai jamais changé mon alimentation, et puis le sport… pfff quelle perte de temps ! Pourquoi faire du sport quand on peut rester tranquillement dans son canapé devant Grey’s Anatomy en mangeant des cookies ?

Bon j’arrête là… Si vous suivez régulièrement mon blog, vous savez très bien que tout cela est ABSOLUMENT FAUX ! Aujourd’hui, j’ai envie de pousser un petit coup de gueule. J’en ai marre de voir toutes ces publicités (sur Facebook et les sites de streaming) qui assurent que vous pourrez maigrir sans effort, du style « Découvrez comment le Docteur Machin a fait maigrir toute une ville aux Etats-Unis », « Perdez 10 kilos en suivant cette vieille recette de grand-mère », « Ce fruit étrange vous aidera à avoir un ventre plat»…

Bien sûr, tout cela n’est qu’un gros tas de conneries. Mais si ces publicités continuent d’être diffusées c’est qu’il y a forcément des gens qui cliquent. Et c’est ça qui est désolant ! Je sais que pas mal de gens sont désespérés et sont prêts à croire n’importe quoi juste pour perdre quelques kilos. Mais quand je vois tout ça, j’ai juste envie de dire STOP ! Arrêtez de croire toutes ces conneries ! Vous ne perdrez jamais du poids durablement avec une mauvaise hygiène de vie.

Prenons l’exemple d’une de mes amies. Depuis que je la connais (10 ans !), elle veut perdre du poids. Je lui ai dit de suivre mon exemple : manger sain et équilibré et faire du sport. Et bien non, elle préfère s’affamer ou faire un seul repas dans la journée en mangeant une danette au chocolat (oui car selon elle, ça a les mêmes apports caloriques qu’une soupe) et ne pas faire de sport (oui car vous comprenez le sport c’est fatiguant). Alors forcément au bout de quelques jours, elle n’en peut plus, elle meurt de faim ! Et là, elle se jette sur n’importe quoi (en général ça finit au Mac Do)… Et bim, elle reprend les petits kilos qu’elle avait perdus. Et puis quelques mois plus tard, elle reprend son « régime » (enfin sa grève de la faim), et ça recommence… c’est un cercle vicieux !

Je me tue à lui expliquer qu’il faut qu’elle arrête ces pseudos régimes, que ce n’est pas la solution et que c’est loin d’être bon pour son organisme. Elle me répond qu’elle est extrême dans tout ce qu’elle entreprend, c’est selon elle « soit tout ou rien ». Moi j’ai vraiment du mal à comprendre cet état d’esprit, je pense que c’est tout simplement un manque de volonté. Et je me dis que beaucoup de filles doivent être dans son cas. J’ai d’ailleurs reçu pas mal d’emails de personnes me demandant des conseils pour maigrir. Et là je me suis dit, c’est pas possible, ces personnes n’ont pas lu mon blog ?! Car ma réponse pour maigrir est simple : ALIMENTATION EQUILIBREE + SPORT

Y’a pas de secret ! Vous le savez j’ai perdu 12 kilos, et j’en ai vraiment chié ! Maigrir bien et durablement c’est loin d’être facile ! Alors il faut arrêter de croire qu’il existe des solutions miracles ! Il n’y a pas de recette magique, si vous voulez maigrir, il faudra changer votre mode de vie : manger sain, vous mettre au sport… Les gens qui disent que « maigrir sans effort » est possible, moi je dis CONNERIE ! Car des efforts il va falloir en faire ! Même moi aujourd’hui, je ne souhaite plus maigrir, mais pour maintenir mon poids, je continue de faire des efforts : me rendre au sport régulièrement, éviter la malbouffe… Et c’est pas facile tous les jours !

Alors pour les filles qui veulent perdre du poids, ne lisez pas toutes les conneries qu’on peut trouver sur Internet. Manger sainement, faites du sport, soyez régulières, et je vous garantis qu’en quelques mois, vos kilos superflus se seront envolés !

UPDATE : Je vois que cet article suscite énormément d’intérêt, et je vous en remercie ! Pour celles qui souhaitent savoir comment j’ai réellement perdu ces kilos, je vous invite à lire cet article

Mercredi

6

novembre 2013

6

COMMENTS

Comment soulager les courbatures

Written by , Posted in Bien-être, Sports

Ce matin je me suis réveillée avec de vilaines courbatures derrière les cuisses et au niveau de la poitrine (merci Body Pump !). Même si je fais pas mal de sport, et même si je m’échauffe avant et que je m’étire après, il m’arrive d’avoir des courbatures. Ça m’arrive essentiellement lorsque je force trop sur certains muscles pendant un entraînement : durée de course plus longue, plus de poids soulevé en muscu…

Il n’y a pas de recette miracle pour faire disparaître les courbatures malheureusement. On peut cependant les soulager. Ce matin, j’ai donc procédé à mon petit rituel pour atténuer mes courbatures.

COURB

Je commence d’abord par prendre un bain chaud. La chaleur permet de détendre les muscles et de soulager les tensions présentes. Une fois sorti du bain, j’enfile une tenue hyper confortable : des vêtements larges, qui ne compressent pas les muscles. des gros chaussons tout doux pour être à l’aise (ok don’t judge). Ensuite, je masse les zones douloureuses avec l’huile à l’Arnica de Weleda.   Le massage se fait du bas vers le haut et permet d’éliminer les toxines. Il peut également m’arriver de prendre des anti-inflammatoires lorsque la douleur est plus importante que d’habitude, mais heureusement ça reste rare.

La question qu’on peut se poser également est est-ce qu’on peut continuer de s’entraîner en ayant des courbatures ? La réponse est oui ! Pour ma part, même en ayant des courbatures (si bien sûr elles ne sont pas trop méchantes et en étant sûre que ce sont bien des courbatures), je continue de faire du sport. Les courbatures vont disparaître plus facilement si les muscles sont en mouvement. De plus, s’entraîner régulièrement permet d’éviter les courbatures à terme. Donc ce soir, j’irai à ma petite séance de Body Attack comme prévu :)

Et vous, que faites-vous pour soulager vos courbatures ?

 

Jeudi

3

octobre 2013

10

COMMENTS

Ma routine anti-cellulite

Written by , Posted in Bien-être

ROUTINEANTICELLL’article d’aujourd’hui va vous rassurer : même avec une alimentation équilibrée, du sport et des massages quotidiens, j’ai moi-même toujours un peu de cellulite (oui oui sous les fesses et sur les hanches).  Bien sûr, il y a 2 ans, j’en avais beaucoup plus. Grâce à ces 3 règles (alimentation-sport-massage), j’ai réussi à en éliminer plus de 80%. Voici donc ce que vous pouvez faire pour vous en débarrasser :

1. Une alimentation sain: privilégier les fibres présentes dans les céréales complètes, les légumes verts ou secs et les fruits. Buvez beaucoup d’eau pour éliminer l’excédent de sel présent dans le corps (qui provoque la rétention d’eau). Le thé vert est également un allié anti-cellulite grâce à son pouvoir anti-oxydant et drainant. Et bien sûr n’oubliez pas cette phrase que je répète souvent : « évitez de manger trop gras-trop sucré-trop salé » !

2. Une activité physique régulière : le sport aide à combattre la cellulite. Voici les sports que j’ai testés et qui marchent selon moi :

- course à pied : uniquement pour la cellulite qui ne s’est pas encore bien installée

natation (ou activités aquatiques : aqua-gym, aqua-bike…) : c’est ce qu’il y a de meilleur pour la cellulite « tenace »

vélo ou vélo élyptique : résultats concluants si l’activité est pratiquée à forte intensité

A cela, vous pouvez également ajouter des exercices ciblés au niveau des cuisses et des fessiers : squats, fentes…

3. Des massages réguliers : utiliser la fameuse technique du « palper rouler »(pincer la peau par plis entre le pouce et les autres doigts) avec une crème amincissante. Bien sûr, ne vous attendez pas à des résultats miracles, mais ces massages amélioreront visiblement l’aspect de votre peau.

Concernant les massages réguliers, j’ai moi-même mon rituel beauté « anti-cellulite » chaque soir :

ROUTINECELL1

Geste 1 : Gommer la peau

2 fois par semaine, j’effectue sous la douche, un gommage sur l’ensemble du corps en insistant sur les cuisses et les fesses. Le gommage permet d’éliminer les cellules mortes et de stimuler la circulation sanguine. J’utilise le gommage « exfoliant peau neuve » de Clarins. Ce gommage est le premier geste qui va préparer la peau à recevoir les soins suivants.

Geste 2 : Masser avec l’huile anti-eau

Lorsque j’ai terminé de prendre ma douche, je masse mes cuisses avec «l’huile anti-eau » de Clarins. Cette huile permet d’éliminer les toxines et de prévenir l’apparition de capitons.

Geste 3 : Le jet d’eau froide 

Bon ça, je reconnais c’est la partie que j’aime le moins dans ce rituel. Mais l’eau froide raffermit la peau. Du coup, une fois le massage à l’huile terminé, je passe un jet d’eau froide sur les cuisses et les fesses. Ne zappez pas ce geste, car c’est celui qui coûte le moins cher et qui permet d’avoir des résultats très rapidement !

Geste 4 : Masser avec la crème amincissante

Grâce à tous ces petits gestes, votre peau est enfin prête pour recevoir LA crème. Ces effets seront encore plus bénéfiques grâce au gommage et à l’huile que votre corps aura reçu au préalable. Pour le massage, j’utilise la crème « lift minceur anti-capitons » de Clarins. J’aime beaucoup l’odeur et la crème contient des extraits de menthe, du coup juste après l’application on ressent tout de suite un effet « tonifiant ».

Ce rituel, je l’effectue tous les soirs. Et j’ai pu voir des résultats après 2 semaines d’utilisation. Le seul bémol de ce rituel : son prix :s ! Et oui, les produits Clarins ne sont pas donnés, je dois racheter ces produits environ tous les 2 mois ! Mais bon pour moi, combattre la cellulite n’a pas de prix :p

Et si les filles avec tous mes conseils : une alimentation saine, du sport et mon rituel beauté, vous n’arrivez pas à réduire votre cellulite, le blog HINS n’aura plus de raison d’être :)

 

Je tiens juste à préciser que cet article n’a pas été réalisé en partenariat avec  la marque Clarins. Ayant travaillé chez Nocibé pendant quelques temps, j’ai eu l’occasion de pouvoir tester de nombreux produits et de nombreuses marques. Et c’est avec les produits Clarins que j’ai eu les meilleurs résultats.